Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez -vous
tél / 04 82 37 33 89

SELECT m.id_motcle, m.libelle FROM motcle m, type_motcle t, asso_motcle_type_motcle s WHERE t.libelle='Menu-haut' AND t.id_type_motcle = s.type_motcle_id AND s.motcle_id = m.id_motcle AND m.etat='1' ORDER BY couleur;
< Retour

Bruxelles les Bains


Improviser ses vacances. Tourner son regard vers le nord. Choisir une escapade estivale à Bruxelles.


Bruxelles les Bains

 

 

Sur les quais de Seine en été, Paris-Plage installe une dolce vita au cœur de la capitale. Bientôt peut-être, on pourra s’y baigner. Plus original : l’été à Bruxelles, un canal voit ses quais transfigurés. Cuisines du monde, activités de plein air, transats accueillent les visiteurs. Et puis, il y a la péniche Fulmar

 

 

 

Vue sur le canal maritime de Bruxelles et le quai des Péniches. Photographie : Cabinet Le Corps S’éveille....
En 2011, la comédienne Gwenn Feron emprunte par hasard le quai des Péniches à Bruxelles. Elle tombe sous le charme des lieux. Surtout, elle reste les yeux rivés sur une péniche amarrée au quai. « À vendre », annonce une pancarte.

 

 

 

Six ans plus tard, la péniche Fulmar, entièrement restaurée, est devenue un centre culturel sur l’eau. Gwenn Feron, qui entre temps a passé son permis bateau, en est le capitaine et la directrice artistique.

 

 

 

Toute l’année, la cale, devenue salle de spectacles, accueille des concerts et des spectacles. Humour, piano-bar, jam jazz ponctuent la saison. En journée, la péniche propose des cours de théâtre et de chant. Les enfants ne sont pas oubliés : des stages eau et théâtre leur ouvrent les secrets de la vie sur l’eau et de la vie sur scène.

 

 

 

En été, le quai des Péniches de mue en espace de détente en plein air. Photographie : Cabinet Le Corps S’éveille....
Sur le ponton, les visiteurs peuvent s’offrir une bière ou un thé. Quelques gourmandises salées et sucrées complètent la carte.


 

 

La péniche Fulmar, qui vient de fêter son centenaire (elle fut construite en 1913), se trouve au cœur d'un site que l'on pourrait nommer Bruxelles-les-Bains, sur les bords du canal maritime de Bruxelles. Celui-ci offre un espace de détente en juillet et en août, de part et d’autre du canal. Cuisine italienne, asiatique, latine s’y côtoient. Le sport-santé a des espaces dédiés. Les rêveurs ont droit à une chaise longue.

 

 

Autour du canal subsistent les traces d’une activité industrielle. Une fresque géante rend hommage à la bande dessinée. La capitale belge, où se côtoient cultures francophone et flamande, se cherche. L’histoire ouvrière se frotte à l’urbanisme du XXIe siècle. La ville devient un puzzle où le business s’immisce dans les ruelles et la brique rouge.

 

 

Comme si la cité devenait l’emblème d’une lutte discrète entre une culture locale en résistance et les normes du modernisme.

 

 

Le Vaartkapoen est une sculpture de l’artiste Tom Frantzen. Elle représente un policier bruxellois attrapé par un fripon du canal sortant d’un égout. La sculpture est visible place Sainctelette, à la limite entre Molenbeek et Bruxelles. Photographie : Cabinet Le Corps S’éveille....
En juillet et en août, la cale de la péniche Fulmar accueille une exposition de Roland Kuleczko. Ce professionnel du tatouage apporte sa technique à l’art pictural.

 

 

 

D’abord autodidacte, il entre ensuite à l’Ecole des Beaux-Arts de Bruxelles. Il déconcerte ses professeurs. Sa recherche : peindre les modèles en évitant de tracer la ligne de la silhouette. Sa patte, sa touche consiste à faire émerger un corps en parsemant la toile de taches savamment réparties. Frotter le papier à la main, avec des nuances de couleurs. L’effet est saisissant.

 

 

 

Une vraie sensualité se dégage des corps dont certaines expressions du visage se révèlent différemment selon l’éclairage. Par exemple, celui de Marilyn Monroe.

 

 

 

Le Centre belge de la bande dessinée a vu le jour dans un immeuble Art Nouveau conçu par l’architecte Victor Horta au début du XXe siècle. La bâtisse a été entièrement restaurée. Photographie : Cabinet Le Corps S’éveille....
Après une séance dédiée à la curiosité et au farniente sur le quai des Péniches, le visiteur prolonge sa visite à Bruxelles. Direction : le musée de la bande dessinée.

 

 

L’établissement a ouvert à la fin des années 1980 dans un immeuble de style Art nouveau qui abrita jadis un magasin de textiles. Le musée raconte l’histoire de la bande dessinée, depuis les premières esquisses au XIXe siècle jusqu’à nos jours. Puis il présente l’art de la BD par thèmes, de la bande dessinée réaliste aux albums animaliers. Il consacre un espace dédié au dessinateur Hergé et à son héros Tintin.

 

 

Au-delà de son cœur historique et touristique, Bruxelles mérite un week-end pour une escapade insolite, à la rencontre d’une ville simple et cosmopolite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si nous inventions la péniche du bien-être : massages et relaxations sur l’eau à Bruxelles ?


Accès à la Fédération belge de massage avec ce lien.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  

 

Ouvrons la fenêtre au bien-être :

 

 

 

 

Après un massage, monter dans un TGV direct Lyon - Bruxelles.

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être à Saint-Étienne agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.