Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

SELECT m.id_motcle, m.libelle FROM motcle m, type_motcle t, asso_motcle_type_motcle s WHERE t.libelle='Menu-haut' AND t.id_type_motcle = s.type_motcle_id AND s.motcle_id = m.id_motcle AND m.etat='1' ORDER BY couleur;
< Retour

Mettre le cerveau au repos


Une sensation de bien-être pendant un massage se lit dans le cerveau grâce aux neurosciences.


Ce que disent les neurosciences sur le bien-être

 

Comment la sensation de bien-être circule-t-elle dans le cerveau ? Grâce à l’imagerie cérébrale fonctionnelle, il est possible d’explorer l'activité du cerveau.


Photo en vignette : Heidy Benoist, photographe.


Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe d’art, au Centre de bien-être....

Jusqu'à une date récente, les chercheurs en neurosciences s'intéressaient surtout aux effets de la concentration et de l’action sur le cerveau.

 


Depuis peu, les scientifiques explorent le cerveau quand il ne fait rien ; ou plutôt, quand il n’est pas focalisé sur une action ou un objectif. Par exemple, lorsque l’esprit vagabonde, que le corps se relaxe.

 


Surprise : près de 80 % de l’énergie consommée chaque jour est affectée au réseau cérébral par défaut, quand rien ne se passe en apparence.

 

 

Qu’est-ce que le réseau cérébral par défaut ?

 


C'est un ensemble de connexions qui parcourent deux zones du cerveau : le cortex préfrontal en avant et le cortex pariétal en arrière. Elles s’activent lorsque le sujet n’est pas engagé dans une activité cognitive, avec un but précis. Elles se mobilisent lorsqu'il ne fait rien, qu’il ferme les yeux, que son attention devient diffuse, que la contrainte extérieure diminue.

 


Le réseau cérébral par défaut s’active lors d’une pensée flottante, d’un état méditatif ou d’un temps de relaxation.

 

 

À quoi sert le réseau cérébral par défaut ?

 


Selon les chercheurs, il soutient une réflexion tournée vers soi. Il permet d’accéder au monde du possible, de l’ouverture, de la créativité. Il engage le sujet dans un questionnement intérieur. Il construit des simulations mentales basées sur des souvenirs, des expériences présentes, des projections dans le futur.

 

 

 


Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe d’art, au Cabinet Le Corps S’éveille....
Élaborer et imaginer des situations alternatives, qu’elles soient réalistes ou fantaisistes, relève du réseau cérébral par défaut. Celui-ci contribue aux facultés sociales de l’être humain et à ses niveaux de conscience.

 


Le réseau cérébral par défaut nous amène à comprendre les états mentaux d’autrui. Autrement dit, à voyager dans la tête des autres. Il nous permet d’accéder à la rêverie, à ces moments durant lesquels on se perd dans ses pensées.

 

 

Les hypothèses des scientifiques sur le bien-être.

 


Le caractère novateur de ces travaux, les hypothèses posées, se révèlent encourageants : aux amateurs de massages bien-être et de relaxations, ils ouvrent des perspectives qui vont bien au-delà de la seule détente corporelle.

 


Qu’ils agissent, via le réseau cérébral par défaut :

 

sur l’amélioration des capacités d’adaptation,

sur la qualité des relations sociales,

sur l’introspection,

sur le ressourcement psychique et la récupération,

 

les massages bien-être apparaissent comme une ressource pour la santé humaine.

 

. . . . . . . .

Sources d'information :

 

 

Le Monde Science et technologie du 21 mars 2013 « Que fait le cerveau quand il ne fait rien ? »

 

Le dossier réalisé par Roger Daulin dans le N°16 de La Massagère, lettre d’information de la Fédération Française de Massages Bien-Être.

 

 

 

 

 

 

 

Cent milliards...

 

Le cerveau vu par Marcos Fernandez, photographe....
« Le cerveau, c'est un peu de gélatine. Un peu moins de trois livres, placées sous le crâne. Et là dedans, c'est très compliqué...

 

 

 

« Vous avez cent milliards de neurones, encore plus d'autres cellules, et pour le dire de manière assez caricaturale, dans votre cerveau, à l'instant précis, en une seconde, passent un milliard de milliards de signaux. »

 

 

 

Yves Agid, neurologue, interviewé sur France Culture le 19 septembre 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

Oublier, et autres mystères du cerveau

 

Photographe : Raphaël Labbé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Ouvrons la porte aux massages :

 

 

 

 

S'offrir une sieste après un massage bien-être.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être à Saint-Étienne agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.