Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

SELECT m.id_motcle, m.libelle FROM motcle m, type_motcle t, asso_motcle_type_motcle s WHERE t.libelle='Menu-haut' AND t.id_type_motcle = s.type_motcle_id AND s.motcle_id = m.id_motcle AND m.etat='1' ORDER BY couleur;
< Retour

Critiquer un massage


Les massages ne sont pas une science exacte. Ils s’exposent à l'avis de chacun-e. Parler d’un massage après une séance.


« Alors, quelles sont tes impressions ? »

 

Juste après un massage bien-être, les sensations sont encore vivaces. Qu’en sera-t-il ce soir, demain, dans une semaine ? Osons critiquer un massage.

 

Image en vignette : Minerva Studio.


Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être....
« C’était génial ! »
. « Nul ! ». « Étonnant, ma foi ! ». Étrange : un massage prodigué par le même praticien dans un centre de bien-être suscite des réactions contrastées.

 

 

Certes, douze indices aident à mesurer la qualité d’un massage. Malgré tout, une part de subjectivité demeure. La patte du praticien, la structure de la séance, le rythme, la tonicité sont affaire de goût.

 

 

Par exemple, un même massage est jugé « trop tonique » par le premier visiteur ; « trop doux » par le second ; « juste et équilibré » par le troisième.

 

 

À Saint-Étienne, les praticiens écoutent chaque avis au Cabinet Le Corps S’éveille. Les mots sont précieux : ils permettent au masseur d’adapter sa technique et son interprétation au besoin de la personne. Les critiques dessinent un prochain massage.



 

Aiguiser le sens critique.


Depuis 2011, le photographe Cyrille Cauvet met les massages en images. Il réalise ses prises de vue au Cabinet Le Corps S’éveille. Six modèles, femmes et hommes, ont pris place sur la table de massage, le tapis de sol, le siège ergonomique. Au fil des ans, la galerie d’images grandit. Le Centre de bien-être la partage avec ses visiteurs. ...
Critiquer un massage est naturel. Plutôt que génial ou nul, on peut dire : « J’ai savouré mon massage » ou « ce massage m'a frustré-e ». Un ressenti reste personnel. Plus tonique ? Moins profond ? La sensibilité au toucher change de l'épaule au mollet.

 

 

Face à la curiosité de la famille ou des amis (« Alors, tes impressions ? »), énoncer une vérité sur un massage se révèle délicat. D’autant qu’une sensation évolue au fil des jours.

 

 

Deux activités qu’apprécient les noctambules
vont éveiller les goûts et les mots.

 

 

Dans les salles de spectacles plane la subjectivité. Pourquoi tel critique choisit-il l’interprétation de la pianiste Hélène Grimaud ; tel autre celle de Khatia Buniatishvili ? Musique, théâtre, danse : les interprètes touchent ou agacent le spectateur.

 

 

 

Critiques d'art. Critiques culinaires.

 

Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être....
Idem en gastronomie : une recette pour cuisiner une viande, un poisson, un moelleux aux ananas suscite d’âpres débats. Autour de la table, les papilles gustatives salivent ou rouspètent. Les avis se confrontent.

 

 

Encore mieux : avec le temps, les goûts s'affinent. Le mélomane intègre les nuances d'un quatuor. Le gastronome apprivoise épices et aromates. L’un et l’autre deviennent des critiques d’art ou de cuisine.

 

 

Alors, ils retournent au concert et au restaurant.

 

 

Quelques journalistes ont la chance de vivre d’une mission : se rendre au spectacle, aller dîner en tant qu’invités, puis écrire un article qui décortique la soirée. Parfois, ils se lâchent. Ils râlent sur un orchestre ou sur un chef de cuisine. Ou bien ils louent un artiste, puis lui attribuent 4 étoiles ou 4 clés de sol.

 

 

 

En gastronomie, les critiques deviennent des livres.
Le Michelin, le Gault & Millau sont deux références chez les fins palets.

 

 

Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être....
Et les massages ? Ils ont leurs mélomanes, leurs gastronomes. En amateurs éclairés, des milliers de femmes et d’hommes forgent leur expérience en captant des nuances de bien-être.

 

 

Les tactiles voyagent en Chine, en Inde, au Maroc, au Canada, et même en France. Ils se posent dans un centre de bien-être. Leur acuité au toucher s’aiguise au fil du temps. Ils connaissent de mieux en mieux leur maison-corps ainsi que ses besoins.

 

 

Les massages distillent trois lignes mélodiques sur la portée du bien-être. Ils ont la consistance d’une ressource en prévention santé. Ils ont la force d’une philosophie portée vers l’hédonisme. Ils ont l’étincelle d’un acte créatif. Santé, philosophie, créativité créent l'accord parfait.

 

 

Le toucher est peut-être un sens plus subtil que les promesses que martèle le marketing du bien-être.

 

 

Devenir critique en massages.


Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être....
Tout comme le yoga, la méditation, l’hypnose, les massages entrent dans les ressources qui tendent vers un mieux-être, à défaut du paradis que certains gourous font miroiter au public.

 

 

Les massages méritent que naissent les critiques. Décryptons une technique, une interprétation avec clairvoyance et sensibilité. Les impressions se renforcent de séance en séance.

 

 

Un jour peut-être paraîtront le guide Télérama, le guide Michelin, le guide Gault & Millau des massages en France.

 

 

En attendant, le mélomane & le gastronome en massages bien-être consultent la liste des mille praticiens agréés par la Fédération Française de Massages Bien-Être sur le site qui leur est dédié.

 

 

 

 

Critiquer un massage est un droit. Le dire avec élégance est un art de vivre.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

Marcher vers son bien-être

 

 

Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les massages ont du style au Cabinet Le Corps S'éveille, Centre de bien-être.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

Exercer son esprit critique

 

Photographe : Benoît Montécot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  

 

Un Centre de bien-être partage ses trouvailles :

 

 

 

 

Mettre le cap sur les massages de qualité.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.

 

Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.