Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

< Retour

La part du colibri


Le bien-être est une goutte d’eau. L’incendie fait rage, mais les colibris poursuivent inlassablement leur tâche.


Toucher avec conscience


 

Parfois, les praticien·ne·s en massages bien-être ont des états d’âme. Ils sèment des graines de bien-être tandis que tonnent les armes et les bombes. Ils sèment, ils sèment, tout comme le petit colibri.

 

 

Un colibri photographié par Kenan Giffard....
Homo sapiens est une espèce étrange.

 

 

Tandis que certains font l’amour, d'autres font la guerre. D’autres encore ne font ni l’un ni l’autre : en Syrie, au Yemen, ils tentent de sauver leur peau. En France, ils respirent des particules émises par l’industrie pétrochimique, espérant ne pas faire partie des 48 000 personnes qui décèderont cette année à cause de la pollution atmosphérique.

 

 

À Saint-Étienne, Angoulême, Charleville-Mézières, un village de Noël a poussé en décembre. Chalets, guirlandes, crèche, sapin, grande roue créent une bulle festive. Par conviction ou par la force de l’habitude, une foule arpente les magasins. Le 25 décembre au matin, des cadeaux sont déposés aux pieds des sapins.

 

 

Du moins, là où le Père Noël peut encore effectuer son parcours nocturne sans être abattu par un sniper.

 

 

Un colibri photographié par Carlos Andrés Céspedes....
Quelle sensation étrange : nous nous mettons à table alors qu’au même instant, des êtres humains sont pris en otage, piégés entre deux bandes rivales armées jusqu'aux dents.

 

 

Un sentiment étrange habite aussi les praticiens. De jour en jour, ils s’évertuent à semer des graines de bien-être. Mais voilà : il se pourrait que le plaisir ne bourgeonne pas au printemps. Le sol jonché d’obus, de gravas, de poussière, est devenu stérile.

 

 

Le doute habite un praticien en massages bien-être.

 

 

Avons-nous droit au bien-être alors que des adultes et des enfants survivent dans la peur ? Avons-nous le droit d’allumer les guirlandes alors que les démocraties plient, les peuples se recroquevillent, les inégalités se creusent, les paradis fiscaux enflent, les dictateurs imposent la loi martiale ?

 

 

Pourtant, une petite voix nous invite à agir.

 

Le colibri photographié par Paola Pinilla Castañeda....
Dans La part du colibri, le philosophe-agriculteur Pierre Rabhi rapporte une fable amérindienne :

 

 

« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.

 

 

« Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre.

 

 

« Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.

 

 

« Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : "Colibri, tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ?"

 

 

« Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. »

 

 

 

 

Colibri photographié par Andres Guevara....
Même s’ils ne parviennent pas pour l’instant à faire taire les armes, des femmes et des hommes de paix se relaient, année après année, pour amener de l’eau jusqu’à l’incendie.

 

Homo sapiens arrive au point d’équilibre de son histoire : il sait fabriquer des objets techniques pour s’auto-détruire. Il a connaissance et réflexion pour écrire un code de l'humanisme.

 

 

À leur modeste place, les massages bien-être ont la même valeur qu’une goutte d’eau. Dans une goutte d’eau, il y a la vie, l’amour, la paix.

 

Il se pourrait alors qu’un massage devienne un acte de conscience, à la fois pour le praticien et pour la personne massée. Le toucher nourri de respect porte un message. Nos actes signent notre rôle en ce monde. Les mots altruisme, bienveillance, collaboration, entraide, civisme, prennent sens.

 

 

Colibri photographié par Paulo Duarte....
Au passage piéton, le conducteur ralentit. Au supermarché, le consommateur délaisse les emballages en plastique. Légumes et fruits bio en circuits courts nous tendent les bras.

 

 

Un massage nous rappelle aussi que chacun·e peut déposer une main sur un front avec bienveillance pour apaiser une personne tourmentée.

 

 

Demain, le praticien en massages bien-être poursuit sa mission. Le colibri ira déposer quelques gouttes d’eau sur le feu. Les femmes, les hommes portés par l’amour feront mille et un gestes pour sauver la planète.

 

 

Tous feront entendre la petite musique de la paix.

 

 

Point de vue mis à jour le 15 décembre 2018.

 

 

 

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Ouvrons la fenêtre au bien-être :

 

 

 

Aller chercher de l'eau au cours d'un massage bien-être.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.