< Retour

Lire Joël de Rosnay


Le chercheur et vulgarisateur scientifique explore les codes cachés de la nature pour inviter ses lecteurs à tendre vers un nouvel humanisme. Et si notre liberté de choisir était plus grande que nous ne le pensions ?

Orchestrer sa vie

Les scientifiques portent un regard neuf sur le corps humain. La recherche en biologie, neurosciences, génétique, bouscule les schémas. Dans son dernier essai, Joël de Rosnay (1) montre qu’un être humain, loin de subir les lois de l’évolution et la fatalité de la maladie, peut devenir acteur de sa santé. Ainsi naît l’épigénétique. Tout commence dans une salle de concert.

. .
Joël de Rosnay cite le chercheur du XXème siècle John C. Lilly : « Le miracle de l’univers, c’est que l’univers a créé une partie de lui-même destinée à étudier l’autre partie, et que cette partie, à s’étudier elle-même, finit par retrouver le reste de l’univers dans sa propre réalité naturelle et intérieure.»« Prenons l’exemple d’un orchestre symphonique, écrit Joël de Rosnay. Dans un orchestre, chaque musicien, ainsi que le chef d’orchestre, possède sur son pupitre une partition écrite sous forme linéaire. Une portée musicale comporte les clés, les notes, les silences, les soupirs, les mesures. Comparons cette partition à la longue molécule d’ADN, codée, elle aussi, sous une forme linéaire. C’est la génétique.

« Quant à la symphonie, résultant de l’intégration du jeu et de l’expression des différents musiciens, ainsi que de la qualité du chef d’orchestre, on peut la comparer à l’épigénétique. »

Jusqu’ici, les scientifiques pensaient que l’évolution de l’ADN s’effectuait sur de très longues durées, au gré des mutations de l’environnement et de la sélection naturelle chère à Charles Darwin.

L’ADN, présente dans toutes les cellules, contient l’information génétique qui permet aux êtres vivant de fonctionner, se développer, se reproduire. La génétique tend à donner l’image d’un homme prisonnier d’une histoire du vivant qui le dépasse.

Avec l'épigénétique, réinterprétons la partition

Les lois de l’univers ont comme base sous-jacente et constante des astuces de la nature qui suscitent la réflexion sur son unité et attirent l’attention des chercheurs. Parmi ces astuces : le nombre d’or.Joël de Rosnay s’appuie sur la recherche scientifique pour expliquer en quoi un être humain dispose d’une capacité à choisir les informations qui lui semblent utiles pour écrire l'histoire de sa vie.

Il nous apprend que l’épigénétique offre à chacun.e la possibilité de « moduler l’expression de ses gènes » par son comportement : choix alimentaires, exercices physiques et mentaux, management du stress, recherche de plaisir, harmonie du réseau social, amical, familial.

L’épigénétique est l’une des grandes découvertes des 50 dernières années en biologie. Avec elle, « nous pouvons être les chefs d’orchestre de notre propre corps, écrit l’auteur. Notre comportement conduit à la production dans nos cellules d’activateurs et d’inhibiteurs, fonctionnant comme des codes et des interrupteurs chimiques qui vont éteindre, allumer, augmenter ou diminuer l’expression de certains gènes, notamment par la fixation de groupes chimiques (méthylation, acétylation) sur des protéines qui enveloppent l’ADN, ou grâce à de petites molécules d’ARN qui circulent dans le corps. »

« Ce processus est fondamental dans la prévention des maladies, le maintien d’une bonne santé et le ralentissement du vieillissement.»

Marguerites, pommes de pin, tournesols, cactus, ananas, étoiles de mer, coquilles de mollusques, galaxies, cyclones ont en commun une homologie de structure que Fibonacci, dit Léonard de Pise, a révélée dans une série de chiffres qui aboutissent au nombre d’or.Pour le chercheur, l’épigénétique va prendre une importance croissante dans le domaine de la prévention santé. Loin d’être un individu déterminé, l’être humain dispose de ressources pour cultiver son bien-être.

Soudain, une nouvelle image du corps apparaît : une matière fluide qui peut s’adapter, trier, décider, en cohérence avec ses besoins.

Le cerveau commande-t-il ce corps redevenu acteur de son destin ? Pas tout-à-fait. Pour Joël de Rosnay, le cerveau est « une machine chimique intégrée au corps. Par exemple, les neurones possèdent des récepteurs d’hormones gastriques, tout comme l’intestin qui comporte cent milliards de neurones, jouant ainsi le rôle d’un "cerveau abdominal" (ou entérique) qui influence notre comportement et notre santé. »

Cerveau en mouvement

Pour Joël de Rosnay, les bonds technologiques (logiciels, robots), les interactions entre biologie et numérique, loin de réduire l’humain à l’esclavage, vont ouvrir une nouvelle ère de l’humanisme. Le travail va changer de contenu et d’organisation. Au lieu de se battre pour survivre, les femmes et les hommes de demain déploieront davantage de temps et d’énergie à échanger, coopérer, se poser des questions sur le sens de l’humain. Joël de Rosnay parie sur la symbiose entre intelligence humaine et artificielle, l’une ayant besoin de l’autre.Joël de Rosnay écrit par ailleurs que des chercheurs du Salk Institute, en Californie, découvrent que le cerveau communique aussi avec le système immunitaire. « Les trois grands réseaux de communication, de régulation et de défense du corps (hormonal, nerveux, immunitaire) sont en intercommunication étroite. »

En outre, le neuropsychologue Donald Hebb, le biologiste et philosophe Francisco Varela démontrent que le cerveau ne correspond pas au modèle traditionnel proposé par les neuro-biologistes. Impossible de comparer le cerveau à un ordinateur numérique qui fonctionnerait en langage binaire, avec des bits de 0 et de 1.

« Le cerveau se reconfigure en permanence en fonction de sa communication avec le monde extérieur et avec son propre écosystème interne : réseaux, organes, tissus, cellules », écrit l'auteur.

Créer sa vie

. . .
À la lecture de l’ouvrage, le lecteur découvre qu’il dispose d’une liberté bien plus grande qu’il ne le pensait. Il ne dépend que de lui de reprendre son corps en main pour donner du sens à sa vie.

L’être humain redevient un citoyen qui a son mot à dire sur la pollution, l’industrie agro-alimentaire, les impératifs de productivité, l’accès à une information indépendante.

Il a le droit, comme le fait Joël de Rosnay dans son essai, de contempler La dame à la licorne, tapisserie exposée au Musée national du Moyen-Âge à Paris, ou de lire le philosophe Baruch Spinoza avec lequel il se sent proche.

Une femme, un homme a même le droit de s’offrir une sieste

. . .

L’heure est peut-être venue de créer sa vie.

Nous pouvons même nous allonger de temps en temps sur une table de massage, si tel est notre besoin.

La science nous apprend que le plaisir est source de santé. Et si Joël de Rosnay nous apportait la bonne nouvelle de l’année ?

Joël de Rosnay : « Je cherche à comprendre… Les codes cachés de la nature ». Éditions Les liens qui libèrent (2016).

(1) Joël de Rosnay, docteur ès sciences, a enseigné au Massachussetts Institute of Technology (MIT). Il a été directeur de recherche à l'Institut Pasteur. Il est conseiller du président d'Universcience. Il a été élu "Personnalité de l'économie numérique" en 2012. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Le Macroscope (1975) et Surfer la vie (2012).

Photographie : Le Corps S’éveille, Centre de bien-être en Pyrénées béarnaises. Le Centre de bien-être Le Corps S'éveille
recommande de choisir un livre
en librairie indépendante.

Par exemple :

Librairie L'escapade à Oloron Sainte-Marie
16 rue de la Cathédrale
Tél. 05 59 39 40 30

Librairie Tonnet à Pau
3 bis, place Marguerite Laborde
Tél. 05 59 02 62 48

Les massages bien-être ne guérissent de rien, sauf à cueillir un plaisir.

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

La peau et le toucher Les massages bien-être et moi Droit au massage L'album des massages Arts de vivre Bien-être et santé Café sciences & philo Points de vue Vallée d'Aspe en Pyrénées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Centre de bien-être : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2020 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB