Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

SELECT m.id_motcle, m.libelle FROM motcle m, type_motcle t, asso_motcle_type_motcle s WHERE t.libelle='Menu-haut' AND t.id_type_motcle = s.type_motcle_id AND s.motcle_id = m.id_motcle AND m.etat='1' ORDER BY couleur;
< Retour

Marcher de tout coeur


Après un massage, le corps se déploie. Attrapons nos bâtons, enfilons nos chaussures, puis marchons d'un pas cadencé avec Michel Varnier.


Marcher avec ses deux bras

 

Dans un parc urbain, ou en montagne, de drôles de randonneurs avalent les kilomètres, armés de deux bâtons. Look écolo ? Lubie de retraités ? Méfions-nous des apparences : avec deux jambes et deux bâtons, le corps respire la santé. Explications de Michel Varnier, coach sportif au club Coquelicot 42 à Saint-Étienne.

 

 


Photographe : Bernhard Geisseler....
Quel sport entretient 80 % de la masse musculaire du corps, irrigue les vaisseaux, ouvre la respiration, maintient le cœur en bonne santé ?

 

 

 

Réponse : la marche nordique.

 

 

 

« Bougez-vous ! », clament les autorités de santé publique aux dévoreurs d’écrans. Pris de remords, les urbains achètent des chaussures de jogging, puis foncent. À chaque foulée, c’est le choc : chevilles, genoux, dos encaissent les coups. Les trails urbains secouent les limites physiques des participants.

 

 

Dans quelques années apparaîtront les premières pathologies. Le corps se tasse à force de se faire violence.

 

 

 

Marche synchronisée.

 

 

La marche nordique orchestre le mouvement du corps : jambes, bras, tronc. Photographe : Aurélien Arcsud....
Sans courir, sans chrono à l'arrivée, mais avec deux bâtons, le corps humain se dépense de la tête aux pieds. En marche nordique, un pied touche le sol avec le talon, puis se déroule en souplesse. Un bras repousse le bâton loin en arrière. Le corps oscille de droite à gauche.

 

 

Avec un peu d’expérience, les mouvements se synchronisent.

 

 

Au fil des semaines, le corps gagne en endurance. Le groupe de marcheurs accélère le rythme, allonge le parcours. Plaisir intense de reculer peu à peu ses limites, sans perdre le souffle. Quelques pauses sont mises à profit pour se désaltérer, réaliser deux ou trois étirements.

 

 

Au milieu de la séance, le coach crée une séquence-surprise, plus rapide, pour faire travailler le cœur.

 

 

 

Paradis de la marche nordique.

 

Photographie : Holimites....
Saint-Étienne a une chance inouïe : la ville est entourée d’une nature idéale pour pratiquer le sport-santé. La moyenne montagne, dotée de pentes raisonnables, est propice aux efforts cadencés et mesurés. Les sentiers de ski de fond deviennent des chemins de randonnée.

 

 

À Rochetaillée, au Bessat, à Planfoy, à La-Tour-en-Jarez, chaque week-end, quinze randonneurs cultivent une bienveillance à l’égard de leur corps. Ils aiment les discussions en pleine nature. Ils éprouvent un réel plaisir à contempler les paysages.

 

 

Le coach sportif, lui, garde le cap : ni course, ni balade, la marche nordique implique un entraînement dans la durée.

 

 

À l’arrivée, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu : le groupe reste solidaire. Il réintègre les attardés.

 

 

 

 

Précieuse colline.

 

Photographie : Bad Kleinkirchheim....
En semaine, les collines boisées de Saint-Étienne deviennent des lieux propices pour améliorer une technique de marche. Michel Varnier affectionne tout particulièrement la colline de Montaud dont il connaît chaque arbre.

 

 

Après un échauffement, il crée des boucles, ponctuées de relais et d’accélérations. Le groupe franchit les 5 km/heure, atteint parfois les 8 km/heure sans s’en rendre compte.

 

 

Lors des mobilisations articulaires - étirements des bras et des jambes -, les bâtons servent d’appuis. Alors, le muscle profite mieux de l’exercice.

 

 

Après quelques flexions, puis une brève séquence de marche en fente, le coach ramène les marcheurs au stade de l’Étivallière : dix minutes à pas tranquilles pour revenir en douceur à une stabilité cardiaque.

 

 

 

Choisir ses bâtons.

 

Photographie : Nordic walking Treviso....
« Comme la natation, la marche nordique fait travailler le corps de haut en bas, explique Michel Varnier. Elle développe le corps avec harmonie. À condition d’être encadrée par un éducateur diplômé. »

 

 

Par exemple, la hauteur des bâtons doit s’adapter à celle du randonneur. À la rentrée de septembre, Michel Varnier accueille une nouvelle adhérente qui a pratiqué la marche nordique dans une association non agréée (1). Résultat : elle a marché avec des bâtons trop haut, d’où une inflammation des tendons aux deux épaules.

 

 

Au club Coquelicot 42, elle a tout repris à zéro, veillant à faire tomber les épaules.

 

 

De même, les convalescents, les personnes atteintes de maladies handicapantes telles que la fibromyalgie ont tout à gagner à saisir leurs bâtons, puis effectuer 5 à 20 km de marche nordique une à deux fois par semaine.

 

 

Croiser les générations.

 

Photographie : Guilhemette Dhoyer....
Sans compétition, sans trophée, sans podium, sans photo dans le journal, le public adepte de marche nordique constitue la majorité silencieuse qui considère le sport comme une ressource de bien-être. À Saint-Étienne, Coquelicot 42 compte 700 adhérents licenciés, ce qui en fait l’un des clubs les plus populaires de l’agglomération.

 

 

Les générations s’y croisent : une jeune maman veut se remettre en marche après un accouchement ; un retraité désire retarder le vieillissement. Tous s’équipent de bâtons fun et design pour faire mentir les préjugés sur leur activité.

 

 

L'Europe des marcheurs.

 

 

Une fois par an, les adhérents de Coquelicot 42 participent à un rassemblement européen de marche nordique dans le Vercors.

 

 

 

 

Photographie : Holimites....
5 000 randonneurs s’élancent : 25 km de parcours, 700 mètres de dénivelé, trois heures de marche. Là encore, les organisateurs ne sacrent ni vainqueur, ni vaincu. L’essentiel est de participer en épousant le rythme d’un groupe qui colle à sa foulée.

 

 

Pourquoi un tel rassemblement dans les Alpes, et non dans le Massif Central, alors que Saint-Étienne pourrait devenir une capitale du sport-santé ?

 

 

Paradoxe : ville de réputation sportive, Saint-Étienne et ses institutions se focalisent sur le sport professionnel, le cycle des compétitions, un mot d'ordre : « Que le meilleur gagne ».

 

 

Quelques groupes de marcheurs existent ici ou là, dans un village, sur un quartier. Ils restent éparpillés, sans volonté publique pour coordonner l’ensemble, lui donner un élan métropolitain.

 

 

 

 

Sport santé, coachs professionnels.

 

Marche nordique en Autriche. Photographe : Photovoltaïque....
Chaque année en septembre, Coquelicot 42 organise une journée de sensibilisation à la remise en forme, place de l’Hôtel-de-Ville à Saint-Étienne.

 

 

L’association s'efforce de mobiliser d’autres disciplines telles que la gymnastique volontaire, la méthode Pilates, le taïchi. À force de ténacité, des liens se créent. Le club rêve d’organiser un rassemblement européen de marche nordique dans le Pilat d’ici quelques années.

 

 

Pour l’heure, le club poursuit sa mission dans un cadre professionnel. L’État délègue la marche nordique à la Fédération Française d’Athlétisme. Le club stéphanois forme des moniteurs de marche nordique, des coachs athlétisme-santé pour perpétuer le sport de bien-être.

 

 

Et ça marche : les adhérents affluent. Outre sa section dédiée à la compétition, le club a confié l’activité loisirs à Michel Varnier qui la dirige depuis bientôt dix ans.

 

 

 

 

Photographie : Pays de Nyons Tourisme.

...
Le coach en sport-santé est aussi un homme heureux : bâtons sous le bras, il imagine déjà le prochain parcours. Dans sa tête est imprimée la carte des sentiers qui relient Saint-Étienne à la montagne. Les randonneurs sont assurés de rentrer à bon port.

 

. . . . . . . . . .

 


L’article a été rédigé à partir des informations techniques fournies par Michel Varnier, coach sportif au club Coquelicot 42.

 

 

Michel Varnier est éducateur sportif, moniteur en marche nordique, coach athlétisme-santé.

 

 

Après avoir travaillé dans la métallurgie durant trente années, il s’est reconverti dans l’encadrement sportif. Il s’est spécialisé dans la marche nordique.

 

 

 

 

(1) L'enseignement de la marche nordique est réglementé par l’État. La Fédération Française d’Athlétisme forme les moniteurs et coachs en marche nordique.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Marcher pour sa santé :

 

 

...
Lundi de 18 h 30 à 20 h : marche nordique.

 

 Mardi de 17 h 45 à 19 h 15 : remise en forme.

 

 Mercredi de 14 h à 16 h et de 18 h 15 à 20 h : marche nordique.

 

 Mercredi de 17 h 45 à 19 h 15 : remise en forme.

 

 Jeudi de 18 h 30 à 20 h : marche nordique.

 

 Vendredi de 18 h à 19 h 30 : marche nordique pour débutants.

 

 

+ Sorties de marche nordique un samedi par mois.

 

 

 

Coquelicot 42 : stade Henri Lux (espace sportif de l’Étivallière), 5 allée des Frères Gauthier, 42000 Saint-Étienne, Tél. 04 77 79 97 34.

 

 

Universcience TV et le sport :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Ouvrons la fenêtre au bien-être :

 

 

 

 

Construire son bien-être pas à pas.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être à Saint-Étienne agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.