Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

< Retour

Printemps de l'audace


Mettre le fil d'actualité en sourdine. Mettre ses envies en musique. Au printemps, le bien-être sourit aux audacieuses et aux audacieux.


Bienheureuses les audacieuses,
Bienheureux les audacieux

 

Les écoles de journalisme enseignent aux étudiants qu’une information, c’est un train qui arrive en retard. Aujourd’hui, les 90 % de trains arrivant à l’heure ne feront jamais l’objet d’une dépêche d’agence. Et pourtant

 

> Auteure de la photo en vignette : Adriana Limael.


Oser la lenteur : « Le lièvre et la tortue », dessin réalisé par Grandville en 1837 pour les Fables de La Fontaine. Bibliothèque Stanislas à Nancy...
… Et pourtant, de nos jours, jamais la planète Terre n’a fait preuve d'une telle créativité.

 


Un robot s'est posé sur une comète à l’autre bout du système solaire. Un traitement de la cellulose du bois apporte une source d'énergie propre. Les nutritionnistes créent des mets savoureux à base d’insectes. Des botanistes testent une méthode pour régénérer les sols après un feu ou une sécheresse. Un inventeur dépose un brevet pour rendre l’eau potable partout sur la planète.

 


Malgré tout, du matin au soir, les chaînes d'info continue déversent leurs trains en retard, ration d’angoisse et de désespérance. Au flash de 22 heures, vous reprendrez une cuiller de mauvaises nouvelles ?

 

 

Alerte, une info !


 

Peu à peu s’installe dans les esprits l’idée que tout va mal. La peur rend docile, aigri, ou les deux à la fois. Elle ôte toute capacité de réflexion.


Oser partir hors des sentiers battus  : la Haute Côte suédoise. Photographe : Åsa Sjöström...
Pour aller aussi vite que l'info, il faut se dépêcher. Plus vite, plus haut, plus fort : voici la devise de l’homme moderne. Tel est un train fou, chacun·e est sommé de rattraper son retard. Un être humain, un pays est évalué sous l’angle de la performance et de la productivité.

 


Pour échapper à la dépression ou au burn-out, l’arrêt de travail devient l'ultime parade. Il faut la trempe du philosophe Michel Onfray pour replacer les mots hédonisme et plaisir dans le débat.

 

 

Thérapies clés en mains.

 

 

Les loisirs sont censés offrir une bouffée d’oxygène… mais là aussi, les médias formatent les choix de consommation. Ils dictent les activités dans le vent.

 

 


Oser dix séances de cinéma par an, soit deux mille minutes les yeux grand ouverts aux Melies Jean-Jaurès et Saint-François....
Un léger vague à l’âme ? Voici les solutions clés en mains : méditez, pratiquez l’hypnose. Chaque thérapie sortie du chapeau devient une auto-discipline. Aurons-nous encore un jour la liberté de paresser, le droit de rêver ?

 


Au fond, sortir des sentiers battus demande un sursaut physique et intellectuel.

 


Voilà pourquoi s’offrir un massage bien-être devient un choix de caractère.

 

 

Le courage de se faire du bien.

 


Les massages ont le don d'irriter ceux qui façonnent la pensée du monde. Quoi ? Se poser une heure ou plus ? Donner place au toucher comme source de santé ? S’accorder du bien-être ? Goûter à des nourritures sensorielles quand la planète s’enflamme ?


Oser les massages bien-être. Photographe : Cyrille Cauvet....
Les massages ne prétendent pas guérir de je ne sais quel mal-être. Ce sont des compagnons de route discrets. Ils distillent une mélodie paisible, enjouée comme une Gymnopédie d’Erik Satie.

 

 

À contre courant.


 

Ici et là, quelques voix s’élèvent pour chanter les louanges de la lenteur, du corps retrouvé, un refuge où il n’y a rien à perdre, rien à gagner.


Un autre philosophe, Alain Badiou, suggère de se réapproprier le mot bonheur, sans pour autant verser dans la béatitude. Depuis la nuit des temps, la vie est drame et comédie à la fois.


Plus que jamais, l’être humain puise en lui de l'audace pour garder une paix intérieure, jusqu’à cueillir une sensation.

 

 

 

Le bien-être sourit aux audacieux.

 

Point de vue mis à jour le 8 mars 2019.

 

 

• La fin de la plainte : un livre de François Roustang. Éditions Odile Jacob.

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 

 

Un brin d'optimisme

 

Des algues dans la ville

 

 

...
Cultiver des microalgues sur les murs de nos villes, notamment pour capter le dioxyde de carbone : tel est le concept développé par Olivier Scheffer, de XTU Architects, et Jérémy Pruvost, chercheur en génie des procédés à l'université de Nantes.

 

 

Les premières réalisations vont bientôt voir le jour. Ainsi, les biofaçades de demain vont passer par toutes les nuances de rouge, de brun et de vert…

 

 

 

 

&nbsp;

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

Ouvrons la porte aux massages :

 

 

 

 

Prendre son courage à deux mains : oser se faire du bien avec les massages.

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.