< Retour

Questionner la virilité


Les massages bien-être pétrissent le masculin et le féminin. Ils aiguisent la pensée. Une philosophe déconstruit le mot : virilité.

Demain, j’enlève la cravate (1)

La virilité est-elle une qualité, une fatalité, un trait de caractère suranné ? Peut-on se vivre homme sans vénérer le phallus ? Une philosophe remonte le temps. Elle démontre que le colosse a des pieds d’argile. Athènes et Rome n’auront pas le dernier mot.

Image en vignette : Melissa Segal, photographe.

La masculinité vue par Jimmy Woolf, photographe.« Je l'ai tenue dans mes bras. Je suis resté impuissant. Honte à moi ! qui ne fus qu'une masse inerte sur son lit paresseux. Plein de désirs qui l'enflammaient elle-même, je n'ai pu réveiller chez moi l'organe du plaisir, hélas ! épuisé. » Porte-parole des hommes confrontés à une grève sans préavis de leur petit cornac, le poète latin Ovide met la tête sous l’oreiller : « Ma maîtresse n’a trouvé en moi ni la jeunesse, ni la virilité ».

Deux mille ans plus tard, la philosophe Olivia Gazalé gravit à son tour le sentier raide et sinueux de la virilité. Son livre Le mythe de la virilité. Un piège pour les deux sexes fait la peau, non pas aux hommes, mais à une idéologie.

Une vision de l’homme tout-puissant est née à Athènes. Elle a pris de l’ampleur à Rome, trouvé des relais zélés dans les religions, avant d’inonder la philosophie, le droit, la médecine, la biologie.

La virilité fait souffrir les hommes. Olivia Gazalé explique pourquoi.

Portrait-robot de l'homme, de Rome à nos jours

La masculinité vue par Adrien Zograffi, photographe.La virilité prend racine dans le mot latin virqui sacre le masculin comme l’or du monde vivant. Vir, c’est l’excellence de l’espèce humaine. L’homme viril incarne la force, le courage, le sens de l’honneur, le goût de la conquête. Il est beau, grand, musclé, charismatique. Il jouit d’une surface financière.

Dès son enfance, il est éduqué, ou plutôt dressé pour se battre et pour gagner. Patriote, il part à la guerre. Si nécessaire, il se sacrifie en héros sur un champ de bataille. L’homme viril meurt les yeux ouverts, sans verser une larme, en pleine gloire.

Au lit, l’homme viril ignore la fatigue. Alors que les femmes subissent les désordres de leur corps - sang menstruel, grossesses, vomissements -, l'homme se gouverne : il ne bâille pas ; n'a pas d'émotion. Son pénis se mue en phallus, symbole de pouvoir.

Puissance divine

La masculinité vue par Jack Spade, photographe.Les Romains, puis les Chrétiens surveillent de près la puissance d’un individu. Ils créent des rites d’initiation - l’épreuve du congrès, par exemple. Au XVIIème siècle, l’Eglise voit dans la virilité une ordonnance divine. Si l’époux n’est pas à la hauteur, il viole le sacrement du mariage. Un tribunal peut excommunier un homme pour impuissance.

Au XXIème siècle, la virilité reste perçue comme une qualité, tant dans la sphère politique que dans celle des affaires. Un homme viril pratique les jeux sexuels, avec ou sans consentement, dans un bureau, une chambre d’hôtel, sur un plateau de télévision.

La virilité est-elle l’objectif assigné à tout homme sur la planète ? Non ! clame Olivia Gazalé. Ses recherches montrent que la majorité des hommes ne se reconnaît pas, mais alors pas du tout dans cette caricature du masculin.

Dictature de la virilité

. . .La masculinité vue par Mamselle Tiff, photographe.« La virilité est une construction culturelle, explique-t-elle dans Les chemins de la philosophie sur France Culture. Elle a pour conséquence de rejeter dans un infra-monde les hommes qui ne correspondent pas aux canons virils et incarnent d’autres faces de la masculinité.

« Il existe une détresse masculine. Les hommes sont les oppresseurs et les opprimés. La défaillance érectile est vécue comme une indignité, un cataclysme symbolique, une blessure narcissique. »

La hantise du sexe en berne inspire des poèmes à Ovide, à une époque où les Romains ne badinaient pas avec le vir. Or, la pensée "je bande donc je suis" crée le péril car « si l’on place sa virilité dans son érection, on la fragilise, poursuit la philosophe. Tantôt l’homme est importuné par les turpitudes de son membre (au risque de faire n’importe quoi), tantôt il se glace alors que son âme est en feu. L’impuissance est lue comme l’abandon de Dieu. »

Faire son aggiornamento

La masculinité vue par Rélie, photographe.Depuis un siècle, les femmes prennent leur destin en main en revisitant la féminité dans sa richesse et sa complexité, au-delà de la fonction reproductrice. Les hommes, eux, restent prisonniers d’un modèle unique. Tels les Romains sur le Forum, ils persistent à afficher « les marqueurs de la virilité » définis il y a 2000 ans. La virilité est une « norme coercitive ».

La philosophe estime que les femmes sont devenues « plus libérées » que les hommes. Lesquels restentenglués dans un stérétotype de genre. Ironie de l’histoire : une femme philosophe, Élisabeth Badinter, a écrit en 1992 XY, un essai sur les hommes, leur ouvrant d’autres paysages.

Olivia Gazalé décortique les ressorts de la virilité avec un espoir : aider les hommes qui ne s’y reconnaissent pas à sortir de leur tanière. « Les hommes qui ne correspondent pas à la norme virile souffrent de discrimination. Ils subissent une réelle violence. C’est pour eux que j’ai écrit ce livre.

« Le fait que pédé reste une insulte en dit long sur la dictature de la virilité. Le mot testicule vient du latin testis qui signifie témoigner. Les testicules témoignent que l’on est un homme, un vrai. Alors que le masculin est infiniment plus riche que cela. »

La masculinité vue par Daphné Picard, photographe.Paradoxe : certains mouvements féministes refusent de s’aventurer sur un terrain qu'elles estiment hors-sujet. Comme si elles craignaient de prendre la défense des hommes, ou pire de leur trouver une excuse.

La philosophe émet une hypothèse sur une position qui lui semble contre-productive : « Les femmes sont, elles aussi, victimes des stéréotypes masculins. Elles ont du mal à évoluer.

« Pourquoi ? Parce qu’elles y trouvent un certain confort. Il peut être rassurant de se dire que l’humanité se scinde en deux genres aux missions identifiées : procréation pour les femmes ; création pour les hommes.

« Et puis un certain féminisme a peut-être eu la réputation de castrer la masculinité. Je me bats dans ce livre contre la guerre des sexes. »

La masculinité vue par Lilas Magnolias, photographe.En refermant le livre d’Olivia Gazalé, la lectrice ou le lecteur songera peut-être qu’il existe une cause masculine à défendre.

Non pour restaurer la supériorité des hommes, mais pour délivrer ceux-ci d’un démon qui régente, encore de nos jours, l'humanité, marginalisant les doux, les affectueux, les gentils.

Et si les hommes ôtaient demain la cravate, de la mairie de Pau au Palais de l’Elysée ?

. . .


(1) Les archivistes de la publicité auront peut-être reconnu dans ce titre une campagne datant de 1981.

Viril, un massage ?

. . .Les massages vus par Cyrille Cauvet, photographe, au Centre de bien-être en montagne.Dans le cadre feutré d’un centre de bien-être, les stéréotypes sur les massages au féminin et les massages au masculin ne résistent pas à l’expérience que vivent les visiteurs.

Ce n’est pas parce que la praticienne en massages est une femme que la séance sera aussi douce que du velours. Ce n’est pas parce que le praticien en massages est un homme que la séance sera aussi virile qu’une performance sportive.

Le bagage technique d’un·e praticien·ne crée un massage aux tonalités aussi variées qu’un concerto. Tonicité, degrés de lenteurs, juste profondeur : un massage agréé FFMBE se reconnaît par sa structure, sa consistance, ses nuances.

Les gastronomes de bien-être se font masser, tantôt par une femme, tantôt par un homme, pour mieux savourer les massages du monde.

Photographie : Le Corps S’éveille, Centre de bien-être en Pyrénées béarnaises.
Le Centre de bien-être Le Corps S'éveille

recommande de choisir un livre
en librairie indépendante.

Par exemple :

Librairie L'escapade à Oloron Sainte-Marie
16 rue de la Cathédrale
Tél. 05 59 39 40 30

Librairie Tonnet à Pau
3 bis, place Marguerite Laborde
Tél. 05 59 02 62 48

Un bien-être se nourrit de yin et de yang.

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

La peau et le toucher Les massages bien-être et moi Droit au massage L'album des massages Arts de vivre Bien-être et santé Café sciences & philo Points de vue Vallée d'Aspe en Pyrénées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Centre de bien-être : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2020 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB