Massages et Relaxations de bien-être à Saint-Étienne, Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Sur table de massage, tapis de sol ou siège ergonomique. Huiles de massage 100 % Bio.
Centre de bien-être agréé FFMBE. Cartes cadeaux personnalisées.

Cabinet Le Corps S’éveille
74 rue Michelet
42000 Saint-Étienne

Uniquement sur rendez-vous
tél / 04 82 37 33 89

< Retour

Relier Bedous à Canfranc


Un massage donne parfois envie de randonner hors des sentiers battus. Emprunter le sentier de la mélancolie à Canfranc.


Prendre le sentier de la mélancolie
 

Au cœur des Pyrénées espagnoles, un sentier longe la plus grande gare d’Europe après Leipzig. Gare désaffectée depuis 1970. Canfranc, village de 300 habitants, la nomme piste de la mélancolie. Emprunter le sentier, c’est revivre l’âge d’or du chemin-de-fer en montagne. Avec l’espoir d’une renaissance en 2024.

 


La gare de Canfranc a ouvert en 1925 après quatre années de travaux. Première gare d’Espagne par sa taille, elle est aujourd’hui désaffectée. Reportage photographique : Cabinet Le Corps S’éveille, Centre de bien-être....
27 mars 1970 : un train rempli de céréales gravit les Pyrénées vers le tunnel du Somport à 1 200 mètres d’altitude. Il patine sur les rails givrés.

 

 

Sur le pont de L’Estanguet, le train recule, puis déraille. Les wagons basculent dans la rivière. La SNCF refuse de réparer. Ainsi s’achève un demi-siècle d’une épopée ferroviaire hors normes à la frontière entre l’Espagne et la France.

 

 

À Canfranc, le sentier de la mélancolie offre une vue sur la plus vaste friche ferroviaire d'Europe. La gare de voyageurs est de style Art Nouveau. Elle a 241 mètres de longueur, 75 portes, 365 fenêtres. Aussi majestueuse que la gare d'Orsay à Paris, elle voit le jour en 1925 après quatre ans de travaux.

 

 

Sur un quai arrivaient les trains espagnols. Sur l’autre quai les trains français. En effet, l’Espagne n’applique pas la norme internationale pour l’écartement de ses rails. Les correspondances étaient fastidieuses.

 

 

Démesure architecturale dans les Pyrénées.


Le hall principal de la gare, accessible avec un guide, est en cours de rénovation par la Région Aragon....
À la gare de Canfranc, tout était fait pour que les voyageurs aient envie de prolonger leur séjour. Le bâtiment accueillait un hôtel, un restaurant, un casino, une bibliothèque, une infirmerie, un bureau de poste, un service de télégraphie. Il abritait le personnel de la gare et la douane.

 

 

L’architecte a fait planter des milliers d’arbres à flanc de montagne pour stabiliser les pentes et empêcher les avalanches. Canfranc est devenue un carrefour ferroviaire sur 18 hectares.

 

 

Du sentier de la mélancolie, le marcheur aperçoit les hangars affectés aux trains de marchandise. Sur un quai, les rails adaptés aux trains français ; sur l’autre quai, les rails espagnols. Les trains faisaient halte à Canfranc. Les hommes transfèraient les marchandises d’un convoi à un autre. C’était lent, coûteux, mais la liaison était précieuse car elle évitait un détour par Hendaye ou Portbou.

 

 

 

Visite guidée avec casque d'une gare en travaux.

 

Le tunnel ferroviaire du Somport, ouvert en 1914, sert aujourd’hui d’issue de secours pour le tunnel routier qui lui est parallèle. Rails et traverses ont été démontés....
Pendant la deuxième guerre mondiale, Canfranc accueille les Juifs et les Résistants qui fuient les Nazis dans la France occupée, et ce jusqu’en 1942. La paix une fois revenue, la ligne voit son trafic fondre. La Renfe (la SNCF espagnole) ne dote pas la gare des équipements techniques qui permettraient aux trains français de s’insérer sur les voies espagnoles.

 

 

Dès lors, la SNCF a beau jeu de profiter de l’accident du 27 mars 1970 pour abandonner la ligne. Aujourd'hui, seuls deux trains de voyageurs espagnols relient chaque jour Saragosse à Canfranc. La gare est abandonnée.

 

 

En 2013, la Région Aragon achète le bâtiment. Première urgence : refaire la toiture. Une fois sécurisée, la gare se révèle aux curieux. La visite guidée dure 45 minutes. On découvre le hall central où les emblèmes français et espagnols se font face. Une brève sortie sur le quai affecté aux trains français donne un aperçu de l’intense activité qui régnait sur la zone dédiée aux marchandises.

 

 

Deux Régions cherchent à se relier par le train.

 

Sur le site affecté au trafic de marchandises, le temps semble suspendu. Wagons, équipements logistiques rouillent sur place. Avant peut-être une renaissance à partir de 2024....
Depuis que les Régions françaises ont pris la compétence sur les lignes ferroviaires régionales, l’Aquitaine s’emploie à rétablir le contact avec sa voisine, la Région Aragon. Privée de son précieux débouché au cœur des Pyrénées, celle-ci veut rompre son enclavement.

 

 

 

Depuis 2016, les TER roulent à nouveau entre Pau et Bedous sur une voie unique refaite à neuf (ligne 63). En juillet 2017, l’Union européenne a affecté une enveloppe pour étudier la reconstruction du tronçon entre Bedous et le tunnel du Somport.

 

 

 

Le chantier, s’il a lieu, sera rude : entre temps, l’État a élargi la route nationale en empiétant sur la voie ferrée. Sans diminuer pour autant les accidents. La N134 est l’une des routes les plus meurtrières avec ses virages et sa cohorte de poids-lourds.

 

 

 

En attendant une réouverture hypothétique de la ligne ferroviaire en 2024, un autocar assure la liaison entre Bedous et Canfranc.

 

Pour gravir les massifs qui environnent Canfranc, les chaussures de randonnée sont chaudement recommandées....
Le sentier de la mélancolie donne accès à 300 km de chemins de randonnée.

 

 

De Canfranc, le marcheur peut gagner par exemple le massif d'Izás. Après cinq heures de marche, il atteint le sommet Rincón de Samán à 2 572 mètres d’altitude. L’une des variantes du Chemin de Compostelle passe par Canfranc.

 

 

Au détour d’un sentier, le marcheur a la surprise de découvrir des vestiges de défense militaire. Entre 1945 et 1959, l’État espagnol a mobilisé des troupes pour protéger sa frontière contre une invasion française… qui n'a jamais eu lieu.

 

 

Marcher sur le sentier de la mélancolie, c’est partager l'amour qu’ont les 300 habitants de Canfranc pour leur gare ; c’est cultiver l’espoir de sa possible réouverture ; c’est s’oxygéner dans une montagne imposante, jusqu’au lac d’Anayet, puis s’asseoir. Laisser la beauté nous pénétrer.


 

Un bien-être se savoure après cinq heures de marche, dans l’immobilité.

 

Reportage photographique : Cabinet Le Corps S’éveille, Centre de bien-être....
dormir à Canfanc : Casa Marieta et ses trois chambres d’hôte. Possibilité de dîner (cuisine montagnarde et savoureuse, faite maison). Accueil professionnel et chaleureux. Plaza de Aragón, Canfranc Estación. Tél. +34 974 37 33 65. Plan d'accès ici.

 

 

 Visiter la gare internationale de Canfranc : réserver par internet (recommandé).

 

 Office de tourisme de Canfranc : www.canfranc.es. Tél. +34 974 37 31 41. Mail de contact.

 

 

 

 

 


 

Du nouveau en 2018...

 

La friche ferroviaire de Canfranc débute sa métamorphose en 2018....
Suite à la parution de notre article en 2017, quelques lectrices et lecteurs se sont rendus sur place pour leurs vacances. Grâce à eux, nous avons appris que Canfranc amorce une nouvelle étape de son histoire.

 

 

Renseignement pris auprès des collectivités locales, la gare internationale est rachetée par un investisseur privé pour en faire un hôtel de luxe. Une nouvelle gare va être construite à proximité. En parallèle, l'étude de faisabilité pour la réouverture de la ligne entre Bedous et Canfranc progresse.

 

 

L'Office National des Forêts a débroussaillé l'itinéraire au printemps 2018. En 2020, les techniciens remettront leur diagnostic à la Région Nouvelle Aquitaine. Avec l'appui de l'Union européenne (mais pas de l'État français qui ignore le projet), la voie ferrée reliant l'Espagne et la France pourrait rouvrir en 2024 ou 2025, reliant Pau à Saragosse, 55 ans après la coupure de la ligne.

 

 

Quant à la friche ferroviaire, elle fait l'objet de travaux de sécurisation et de réhabilitation en vue de créer un parc public et un musée historique du chemin-de-fer. L'accès à la friche est désormais interdit au public. Mais celui-ci peut suivre la métamorphose des lieux depuis le sentier de la mélancolie qui surplombe le site.

 

 

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .  

 

Ouvrons la fenêtre au bien-être :

 

 

 

Après un massage, gravir une montagne avec ardeur.

 

 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

 

 

 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.