< Retour

Sous terre par passion


La montagne suscite des vocations. À la grotte de la Verna, Camille Chatenet remonte le temps en compagnie des roches et des torrents. La géologie forge un tempérament.

Camille Chatenet, la géologie dans la peau

À la grotte de la Verna, une guide raconte aux visiteurs 400 millions d’années de géologie en montagne. La roche, la terre, l’eau : la matière fait l’histoire, bien avant homo sapiens. Derrière la guide se cache une étudiante et chercheuse qui rêve de participer au scénario.

. . .Pour que les visiteurs aient une idée du volume de la grotte de la Verna, des mannequins ont été fixés sur les rochers. De la photo à la réalité, on change d’échelle. Le mot immensité prend tout son sens.400 millions d’années racontées en 30 planches à dessin : et après, quel sera leur destin ? Au mois de juin 2021, Camille Chatenet effectue un stage de géologie à la grotte de la Verna à Saint-Engrâce. Elle compile une montagne de documents. Puis elle affûte son crayon à papier. De page en page, une grotte se révèle, un peu comme un dessin animé dont on aurait accéléré le tempo. Sous son crayon, la mer monte puis redescend. Les coraux se désagrègent. L’eau s’infiltre. Les plaques s’entrechoquent. Puis arrive le grand effondrement.

Chaque année, la Verna attire des étudiants en géologie que fascine le gouffre Lépineux dont la hauteur accueillerait la Tour Eiffel sans broncher. La grotte est loin d’avoir révélé tous ses secrets. 24 kilomètres de galeries situées encore plus profond dans la montagne sont peu à peu explorées. Quel film se joua il y a 200 000 ans, date de naissance de la Verna ? De thèses en publications, les scientifiques confrontent leurs hypothèses. Alors Camille Chatenet a une idée : et si je racontais tout cela avec un crayon, puis demandais à un infographiste de créer une animation 3D avec mes planches à dessin ?

Le coup de pouce d'un enseignant

. . .
La grotte de la Verna à Sainte-Engrâce, en Haute-Soule, entre Béarn et Pays basque.Après quatre semaines de travail acharné, Camille Chatenet a terminé toutes les planches, sauf la dernière. Elle a pris contact avec une entreprise qui fabrique des outils pédagogiques en 3D dans le domaine scientifique. Sauf que son stage prend fin. Elle enchaîne aussitôt avec une autre mission : guide pour les visiteurs de la Verna en juillet et août 2021. D’une main fébrile, elle rédige son rapport de stage qu’elle expédie à l’université de Bordeaux, le cœur battant.

Pourquoi le cœur d’une étudiante bat-il si fort alors que sa licence est quasiment dans la poche ? Parce que la géologie est une passion qui lui tomba dessus à l’âge de seize ans. Au lycée, un professeur de SVT (Science de la Vie et de la Terre) hume l’amorce d’une vocation. Au fil de l’année scolaire, Camille Chatenet enchaîne les exposés sur l’astronomie et la géologie. De la sonde spatiale Rosetta aux mouvements tectoniques dans les Pyrénées, une adolescente se pique au jeu de la recherche et de la pédagogie. L’intuition d’un enseignant galvanise une élève pour qui l’Histoire se joue d’abord avec de la terre, de la roche et de l’eau. Bien avant les dinosaures. Bien avant homo.

La grotte cache encore des mystères

. . .
La grotte de la Verna est ouverte au public. Visites guidées avec des scientifiques. De la balade au parcours sportif, plusieurs formules sont proposées au public.Mais les 30 planches à dessin portent aussi un message subliminal au jury à Bordeaux : s’il vous plaît, ne m’obligez pas à devenir géologue pour le BTP ! Ok, je rédige une annexe à mon rapport de stage en faisant l’analyse des risques d’éboulement. Avec ce sésame, je décroche la licence puis reprends l’ascension. Objectif : un master, puis un doctorat qui la ramènerait à la Verna. Alors Camille Chatenet dessinerait sa trentième planche à dessin. Dans sa thèse, elle déroulerait le film des événements jusqu’à la naissance d’une grotte. Elle mettrait son coup de crayon au service d’une démonstration.

Après trois mois à Saint-Engrâce une étudiante repart à Bordeaux, nourrie de savoirs et de rencontres. Un rêve prend forme : revenir à la Verna, puis faire réaliser l’animation 3D de ses planches à dessin. Et si une étudiante en géologie reliait le passé et le présent avec un dessin animé ? Une œuvre dont la roche, la terre et l’eau scanderaient le scénario.

Visiter la grotte de la Verna : réservation indispensable car places limitées. Les visites varient en durée et en difficulté selon l'esprit sportif de chacune et de chacun. Accès au site de la grotte de la Verna. Tél. 05 59 28 34 02 et 06 37 88 29 05. Réservations en ligne ou par téléphone.

De Bedous en Vallée d’Aspe à Sainte-Engrâce, compter environ 1 h 20 de trajet par une petite route de montagne où la prudence est recommandée ! Ici, vaches et chevaux se baladent en liberté. Camille Chatenet est étudiante en géologie à l’université de Bordeaux
En juin 2021, elle a effectué un stage à la Verna pour étudier le contexte de la naissance de la grotte depuis 400 millions d'années
En juillet et août 2021, elle est guide pour les visiteurs de la grotte
Après sa licence, elle entre en master géologie du risque, géologie ressource et géologie technique
Pour conduire ses recherches, elle s’appuie sur Richard Maire, directeur de recherche au CNRS, et Jean-François Godart, directeur de la SAS La Verna.

De Bedous à Sainte-Engrâce, un bien-être franchit les montagnes en Pyrénées béarnaises

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

La peau et le toucher Les massages bien-être et moi Droit au massage L'album des massages Arts de vivre Bien-être et santé Café sciences & philo Points de vue Vallée d'Aspe en Pyrénées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.francemassage.org.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Centre de bien-être : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2021 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB