< Retour

La massothérapie


Les massages sont-ils une thérapie ? Ont-ils des vertus thérapeutiques ? Et si nous laissions la personne vivre la séance à sa façon ?

Massages, les pieds sur terre

Se soigner avec les massages : vraiment ? Et si le bien-être se conjuguait au présent ?

. . .Massothérapie ? Ou massage de bien-être ? Le Corps S’éveille, Centre de bien-être en Haut Béarn, Pyrénées.Après 90 minutes de massage, une personne se lève avec le sourire. Au praticien elle dit : « votre massage, c’est une thérapie ». Peut-être sans le savoir, elle rejoint la position d’une partie des masseuses et des masseurs qui exercent leur métier en France. Selon eux, les massages seraient un soin, voire un traitement qui vise à retrouver une harmonie du corps et de l’esprit. D’où les termes massothérapie et soins énergétiques qui figurent sur certaines plaques professionnelles.

Problème : en France, le mot thérapie nous mène droit vers un cabinet médical, une clinique, un laboratoire, voire un hôpital. Le dictionnaire le Robert définit thérapie comme « un ensemble de procédés concernant un traitement déterminé ». Ou encore, « une partie de la médecine qui s’attache à guérir et à soulager les malades ». Quant au suffixe -thérapie, il s’agit d’un « élément qui signifie soin, cure. Exemples : kinésithérapie, psychothérapie, radiothérapie ». Le dictionnaire Larousse est tout aussi formel (1).

Pourtant, de nouvelles disciplines font leur apparition depuis les années 1960. Art-thérapie, danse-thérapie, gestalt-thérapie : des activités jusqu’ici anodines telles que peindre, chanter, danser, servent de support à des méthodes qui affirment venir à bout d’un mal-être, qu’il soit psychique ou corporel.

Dans les années 1990, les massages sont enrôlés à leur tour pour soigner les troubles de l’humeur, l’anxiété, voire la dépression. D’où le terme massothérapie qui, jusqu’à ce jour, ne fait l’objet d’aucune réglementation.

Bien-être à tous vents

Toute personne qui a franchi un jour les portes d’un conservatoire, d’une MJC, d’une amicale laïque ou d’un foyer rural fait un constat : les adhérents qui se rendent à leur atelier vivent un bien-être en pratiquant un art ou une activité physique. De la gym à la chorale via la clarinette : à chacun ses goûts. Le plaisir reste le fil conducteur de l’activité.

Or, plaisir et bien-être ne sont pas synonymes de thérapie : et c’est là que les ennuis commencent. Du moins en coulisses. Hors de la présence des clients, deux catégories de masseuses et de masseurs s’écharpent sur le sujet depuis vingt ans.

Les uns massent pour le bien-être de leur clientèle ; mais ils craignent que leur activité ne soit perçue comme accessoire. Les massages bien-être rejoindraient alors les modelages de confort que prodiguent les esthéticiennes en instituts et en spas. Massage = soin de la peau ? Mise en beauté ? Promesse d’une éternelle jeunesse ? Alors que les modelages se prodiguent à la chaîne dans la plupart des spas - 25 ou 50 minutes + 5 minutes de nettoyage express entre deux séances -, les praticiens agréés France Massage® ouvrent la séance par quelques mots pour ajuster les techniques de massage à chacune et à chacun. Relaxant ou tonique, un bien-être a besoin d’un bagage technique, mais aussi d’attention et d’empathie pour être ressenti.

Quant aux massothérapeutes, ils ajoutent une couche supplémentaire d’utilité à leurs prestations. Une séance - pardon, une consultation - enchaîne entretien verbal puis gestes de massage. La personne exprime son mal-être, puis s’en remet aux mains d’une praticienne ou d’un praticien. Objectif : guérir. Ou a minima dompter des symptômes qui handicapent la personne dans sa vie quotidienne : anxiété, douleurs psychosomatiques, insomnies.

Bref, comment trancher entre massage de bien-être et massothérapie ?

Massage outil

À cette étape de notre réflexion, faisons un pas de côté. Un chemin de traverse invite à se questionner : tout ce que je fais du matin au soir doit-il avoir de l’utilité ? À une époque où le moindre de nos actes est évalué sous l’autel de la productivité, il faudrait en plus qu’un massage ait une fonction. Un massage serait un moyen - ou un outil - pour aller mieux ; peut-être même pour approcher le bonheur. À peine debout, il faut déjà se projeter.

Or, chaque femme, chaque homme a besoin de vivre des moments où il n’y a rien à prouver. Sur une table de massage, on s’en fiche d’être productif ou non. On s’en fiche d’être belle/beau ou non. On s’en fiche d’être brillant ou non. On s’en fiche d’être en forme ou non. Pourquoi faire peser sur un massage un enjeu de guérison alors qu’un massage est un chant de liberté ?

Inutile et précieux

En se relevant, la personne sourit, ou non. Elle se sent bien, ou non. Elle a apprécié son massage, ou non. Elle a envie de recommencer plus tard, ou non. Elle a envie de parler ou de se taire. Elle est pleine d’énergie, ou elle a envie d’aller se coucher. Elle hume le bouquet de ses ressentis. Elle peut même arroser sa petite graine de folie. Bref : elle est libre d’interpréter un bien-être à sa manière.

Un chemin de traverse, c’est pratique : il nous remet les pieds sur terre. En balayant la pression à rendre un massage utile (« il faut que j'aille mieux ! »), les hédonistes remisent les mots soin et thérapie dans la mallette des prestidigitateurs de la santé. Chanter, danser, courir, grimper : tant que le corps s’exprime, y compris par le toucher, l’essentiel est préservé. Les massages ? Oui, avec bonhomie et simplicité.

Un massage, des mots :

. . .Massothérapie ? Ou bien-être sur siège ergonomique de massage ? Bien-être en Pyrénées Atlantiques. La langue française est riche en nuances. Ainsi, l’expression prendre soin de signifie faire attention à, avec bienveillance. En massages, prendre soin de la personne est un pilier dans l’exercice du métier. Quant au mot soin, il a cinq significations différentes : voir définitions ci-dessous.

Au Canada, le mot massothérapie est utilisé en tant que « traitement thérapeutique par les massages » (dictionnaire le Robert).

Les mots thérapie et thérapeutique n'ont pas le même sens de part et d'autre de l'Atlantique : médical en France ; proche de bien-être et de prévention santé au Canada. La Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM) est la seule association de massothérapeutes au Québec à avoir obtenu la certification ISO 9001 : 2015 délivrée par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ), membre du Système national de normes (SNN).

Si les règles canadiennes s'appliquaient en France, les praticiennes et praticiens en massages bien-être ayant le label France Massage® deviendraient des massothérapeutes : professionnels du bien-être et de la prévention santé par les massages. Mais la France n'a pas, jusqu'à ce jour, la même culture de la prévention santé que les Anglo-Saxons. En France, la santé reste curative, donc médicale ; le ministère de la santé est en réalité le ministère de la médecine.

Définition du mot thérapie dans le dictionnaire le Robert :

1- Ensemble de procédés concernant un traitement déterminé.
2- Partie de la médecine qui s’attache à guérir et à soulager les malades.
Synonyme : thérapeutique.
3- Psychothérapie.

Définition du suffixe -thérapie dans le dictionnaire le Robert :

Élément signifiant soin, cure.
Exemples : kinésithérapie, psychothérapie, radiothérapie.

(1) Définition du mot thérapie dans le dictionnaire Larousse :

1- Partie de la médecine qui s’occupe des moyens - médicamenteux, chirurgicaux ou autres - propres à guérir ou à soulager les maladies. Synonyme : thérapeutique.
2- Traitement médical et, en particulier, psychothérapie.

Définition de trois mots utilisant le suffixe -thérapie dans le Larousse :

1- Art-thérapie : méthode utilisant des modes d’expression artistiques (arts plastiques, mais aussi musique, danse, etc.) à des fins psychothérapeutiques.
2- Danse-thérapie : traitement par la danse des troubles de la communication et du comportement chez l’enfant.
3- Gestalt-thérapie : thérapeutique de groupe apparue dans les années 1960 et ayant pour objet de mobiliser les ressources de l’individu afin de lui permettre de devenir une personne totale.

Définition de l'expression thérapie corporelle dans le Larousse :

Psychothérapie qui, à travers une modification de la conscience du corps, tend vers une modification du rapport du sujet avec lui-même et avec autrui (relaxation, massages, rééducation psychomotrice, etc.).*

* Cette définition est sujette à caution au regard du Code de la santé publique et de la réglementation qui encadre le métier de psychothérapeute.

Définition du mot soin dans le dictionnaire le Robert :

1- Pensée qui occupe l’esprit, préoccupation
veiller à
2- Occupation, travail dont on est chargé

responsabilité
3- Actes par lesquels on soigne

attention, prévenance, sollicitude
4- Action par lesquelles on conserve ou on rétablit la santé
soigner, curatif
5- Manière appliquée, exacte, scrupuleuse de faire quelque chose, avec ordre et propreté
application, sérieux.

Définition du mot bien-être dans le dictionnaire le Robert :

Sensation agréable procurée par la satisfaction de besoins physiques, l'absence de soucis.

Définition du mot bien-être dans le dictionnaire Larousse :

État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l'esprit.

Marcher vers son bien-être,
les pieds sur terre ?

Point de vue mis en ligne le 21 mai 2022.

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

Le sens du toucher Les massages et moi Droit au massage L'album des massages Vallées d'Aspe et Ossau Arts de vivre Bien-être & santé Café science, Café philo Idées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.francemassage.org.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Centre de bien-être : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2022 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB