< Retour

Cueillir un plaisir


Les massages redonnent de la saveur aux mots. Loin du sacrifice, humer le mot : plaisir.

Cueillir un plaisir

Un être humain a quatre besoins de base: se nourrir, se vêtir, s'abriter, dormir. Si survivre ne lui suffit pas, alors il cherche : « Où sont les saveurs de la vie ? ». Les plaisirs ont parfois le don de lui glisser entre les doigts. Or, le superflu lui est vital. Rien n'arrête sa quête de sens.

. . .

Un regard, un plaisir : Jardin des imaginaires en Dordogne. Photographie : Le Corps S’éveille, Centre de bien-être.Un métier méconnu scelle le destin d’une entreprise, une administration, l'État : « cost killer », ou tueur de coûts. Sa mission : traquer, puis éliminer toute dépense jugée superflue.

Le raisonnement est le suivant: à défaut de dégager de nouvelles recettes, surtout en période de stagnation, comprimons les dépenses. Selon cette catégorie de gestionnaires, il y a toujours de l’argent gaspillé quelque part. Economisons, économisons, jusqu’à retrouver l’équilibre financier, ou mieux, augmenter les profits.

Cette forme de pensée se traduit dans le langage courant par des mots tels que: ratio, taux de productivité. Réservés jusqu’ici aux comptables, ils gagnent du terrain, jusqu’à s’ériger en modèle de société.

Ici, on taille une subvention.

Là, on abat un service public.

Ailleurs, on gèle un projet.

Une dette, une dépression

Un regard, un plaisir : le centre-ville de Reims. Photographie : Le Corps S’éveille, Centre de bien-être.Et surtout, un groupe d'êtres humains se réduit à une masse salariale qu’il convient de gérer, compresser puisqu’elle constitue « le premier poste de dépenses », et non la première ressource d’une aventure humaine.

Le cost killer est devenu l'ingénieur en chef de l’austérité. A ce régime, un pays tout entier peut entrer en dépression.

Lorsqu’un citoyen lève le doigt et demande : « Madame, Monsieur, pourquoi tant de sévérité ? », un président, un professeur répond d’un ton grave : « Pour rembourser la dette ».

Comme l’ont démontré les anthropologues depuis Claude Levi-Strauss, la dette a été inventée par les chefs de tribus pour créer de la dépendance entre les groupes. Cette invention a traversé les siècles. Une personne, une banque, une entreprise, une ville, un Etat a forcément une dette envers quelqu’un.

Qu’importe si les dettes forment un nœud invraisemblable de dépendances, parfois réciproques, dans lequel personne ne sait qui doit de l’argent à qui. L’essentiel est que chacun se sente « en dette » vis-à-vis d’autrui et se sacrifie, jusqu’à se rendre malheureux.

Prix Nobel d'économies

. . .Un regard, un plaisir : Leucate. Photographie : Le Corps S’éveille, Centre de bien-être.Si l’on démêlait la pelote de laine, alors on découvrirait que tout cela n’est que vue de l’esprit.

En 2016, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, 1 % des êtres humains sur la planète Terre possède plus que les 99 % restants.

Ces 1 % sont les chefs de tribus du XXIème siècle. Ils tiennent les dettes qui tétanisent 6 milliards d’être humains. Une minorité d’entre eux se rebellera peut-être, de manière plus ou moins intelligente, plus ou moins barbare. En vain. La civilisation humaine s’est convertie aux rigueurs de l’économie.

Au XXème siècle, on a même inventé le « Prix Nobel d’économie » que le Suédois Alfred Nobel réservait à cinq disciplines: paix et diplomatie, littérature, chimie, médecine et physique.

Mais au fait: qu’est devenu le plaisir?

Tôt le matin, un regard, un plaisir : le parc de la Toison d’Or à Dijon. Image : Le Corps S’éveille.Le mot plaisir fait froncer les sourcils. Il évoque la vie facile, quelque frivolité superflue. Il défie le sens du sacrifice auquel chacun·e est prié·e de prendre part au nom d’un avenir supposé meilleur.

Le plaisir est un choix. Il vibre davantage dans l’être que dans l’avoir. Il se nourrit de musique, de paysages, de saveurs, de parfums, de toucher.

Le plaisir ne sert à rien, sauf à créer de petits bonheurs.

Le plaisir aime l’insolite, le détail, la nuance.

Le plaisir se fiche éperdument des lieux, des objets à la mode.

Le plaisir s'aventure hors des sentiers battus.

Le plaisir s’élabore avec doigté, élégance.

Le plaisir a la douceur d’un sourire.

À côté d’un prélude pour piano de Frédéric Chopin, d’une sculpture de Camille Claudel, d’un plat mijoté aux herbes, du parfum de la rosée au petit matin, un massage bien-être distille une philosophie de la vie qui nous autorise à prendre notre temps.

Une heure de bien-être ne sert à rien, sauf à renouer avec le mot plaisir.
Le plaisir est un art de vivre, tous sens éveillés, toute l'année.

Point de vue mis à jour le 25 août 2019.

. . .

Cueillir un massage de qualité, au gré de ses escapades.

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

La peau et le toucher Les massages bien-être et moi Droit au massage L'album des massages Arts de vivre Bien-être et santé Café sciences & philo Points de vue Vallée d'Aspe en Pyrénées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Spa de montagne : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2020 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB