< Retour

Soins express


Recevoir un massage en dix minutes chrono ? Santé et bien-être se confrontent à l’heure qui tourne.

Soins express

Dans une étude parue en mai 2016, une équipe de chercheurs canadiens affirme que 10 minutes d’activité physique intensive par jour est aussi bénéfique pour la santé que 50 minutes d’activité modérée. Avant de sprinter, regardons-y de plus près.

. . .

Le sprint photographié par Prométhée.Toujours plus vite ! La course après le temps gagne la médecine, les soins et les thérapies. De nouvelles méthodes cherchent à ramener le temps dédié à la santé et au bien-être au minimum.

Au lieu d’une psychanalyse qui dure au moins deux ans, les thérapies brèves font le pari d’extraire la racine d’un traumatisme en quelques séances.

Au lieu de dormir 8 heures, une rééducation ponctue 24 heures en 4 à 5 séquences de sommeil profond, le plus récupérateur.

À présent, des chercheurs se penchent sur les activités physiques de santé et les «10 000 pas à effectuer chaque jour» que recommandent les médecins. Selon l’étude canadienne, il suffirait de fournir un effort intensif d’une durée de 1 minute dix fois par jour pour bénéficier des mêmes effets qu’une activité physique modérée de 50 minutes.

Gagner du temps en sprintant dix fois par jour : le remède miracle ?

Trois groupes cobayes.

. . .

La vitesse photographiée par Lie.L’étude a été réalisée sur trois groupes d’homme âgés de 27 ans en moyenne. Le premier groupe (10 hommes) a suivi un entraînement continu traditionnel d’intensité modérée (MICT) de 50 minutes, dont 45 minutes de vélo en salle.

Le deuxième groupe (9 hommes) a suivi un «sprint intervalle training» (SIT). Celui-ci consiste en une séquence de dix minutes qui alterne trois minutes de vélo à faible intensité et 20 secondes de sprint à la puissance maximale, le tout trois fois de suite, soit 1 minute d’exercice intensif au total.

Enfin, le troisième groupe… n’a rien fait du tout, épousant le style de vie du parfait sédentaire.

Trois mois plus tard, les chercheurs concluent :

«Douze semaine d’entraînement fractionné de haute intensité améliorent les indicateurs de la 'santé cardiométabolique' de la même façon qu’un entraînement traditionnel, en dépit d’exercices cinq fois moins importants en volume et en temps. Ainsi, vous obtenez des bénéfices sur la santé comparables à un entraînement traditionnel, mais en beaucoup moins de temps.»

. . .

Réfléchir avant de foncer.

. . .

La course photographiée par Pierre.Faut-il se convertir dès demain à l’effort bref et maximal ? Faut-il pratiquer chaque jour des «sprints du danger», c’est-à-dire «le rythme que vous auriez en courant si vous deviez sauver votre enfant d’une voiture qui surgit sous vos yeux», comme le définissent les chercheurs ?

En réalité, un tel protocole ne peut être appliqué à l’ensemble des femmes et des hommes.

Tout d’abord, l’organisme a besoin de s’échauffer avant de fournir l’énergie maximale à un sprint. Les sportifs, les danseurs savent que leurs performances impliquent une préparation physique à l’effort, sous peine de blessures.

Ensuite, la vie sédentaire de la plupart des occidentaux rend périlleux le sprint maximal, en raison des risques cardiaques qu’il engendre.

Enfin, les personnes en surpoids ne tirent aucun bénéfice de l’effort bref et violent. Toutes les études montrent que le retour à un poids normal repose sur la conjonction entre une alimentation adaptée et des exercices physiques réalisés dans la durée.

Le sprint est un bonus.

. . .

L’élan photographié par Nicolas Born.Martin Gibala, responsable de l’étude, convient : « Les individus choisis pour l’expérience étaient sédentaires, mais jeunes et en bonne santé. L’entraînement intensif fractionné ne peut être appliqué à tout le monde, en particulier ceux qui pourraient avoir des problèmes cardiovasculaires. »

Il ajoute qu'il existe un grand nombre d’entraînements adaptés à chaque individu. Enfin, il rappelle avec bon sens : « Toute personne doit être examinée par un médecin avant de commencer ou de modifier une méthode d’exercices.»

L'étude concerne en premier lieu les personnes qui pratiquent déjà une activité physique de santé de manière régulière. Pour elles, il est intéressant de savoir qu’au milieu d’une randonnée à pied ou à vélo, ou lors d’une nage à la piscine, un petit sprint apporte un bonus pour le fonctionnement du cœur et l’oxygénation du sang.

Accorder du temps au toucher.

. . .

Le toucher photographié par Alambrine.La prévention santé a du sens dès lors que chacun·e y accorde du temps.

C’est pourquoi les séances de massages bien-être, sur table de massage, durent entre 1 heure et 1 h 30. Ainsi, le corps et le mental entrent dans un lâcher-prise progressif et conscient.

. . .

Inutile de courir pour se rendre à son massage.

Les massages bien-être

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

En Vallée d'Aspe, Pyrénées

S’informer • Réserver
tél / 05 47 91 97 21

Thématiques bien-être

La peau et le toucher Les massages bien-être et moi Droit au massage L'album des massages Arts de vivre Bien-être et santé Café sciences & philo Points de vue Vallée d'Aspe en Pyrénées

Ouvrons la fenêtre au bien-être
 

Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être.


Annuaire des 1 000 praticiennes et praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.


64490 Bedous, Vallée d'Aspe, au sud de Pau et Oloron-Sainte-Marie, Parc National des Pyrénées, Région Nouvelle Aquitaine.

Bien-être en liberté

Le Corps S’éveille : depuis 2011, les gastronomes en massages du monde ont leur Centre de bien-être agréé.
Centre de bien-être situé à Bedous, en Vallée d’Aspe, Béarn, Pyrénées, département des Pyrénées atlantiques, région Nouvelle Aquitaine. Département des Pyrénées atlantiques : Accous, Anglet, Arette, Bayonne, Bedous, Biarritz, Guéthary, Hendaye, Lacq, Lasseube, Larrau, Laruns, Mauléon-Licharre, Monein, Mourenx,Oloron-Sainte-Marie, Orthez, Pau, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint- Palais, Saint-Jean-de-Luz.
Autres villes situées à proximité du Spa de montagne : Argelès-Gazost, Lourdes, Tarbes. Cultivons un art de vivre dans les Pyrénées béarnaises, Pyrénées atlantiques, en Région Nouvelle Aquitaine.
Centre de bien-être agréé par la Fédération Française de Massages Bien-Être (FFMBE).
Annuaire national des 1 000 praticiens agréés en France : www.ffmbe.fr.
Le guide des massages du monde : massage Lomi-Lomi, massage Pijat balinais, massage Shiatsu, massage Nuad Boran, massage suédois, massage aux pierres chaudes, relaxation coréenne, massage Ku Nyé, les points de Marma, massage Amma, massage Abhyanga, massage californien, réflexologie plantaire, massage Tui Na, massage Kobido, massage de la femme enceinte, massage Ayurvédique.. Informations sur les massages du monde avec ce lien.

© Formasoft|pro 2020 - tous droits réservés - Mentions légales - Notre corps est notre Maison pour toute notre vie. Avec bienveillance et respect, prenons soin de lui.    

Paiement CB